Pétition

PETITION

                                    à l'adresse du MEDEF et du GOUVERNEMENT

 

Des négociations interprofessionnelles sont en cours entre les organisations syndicales représentant les salariés et les représentants des employeurs sur " la sécurisation de l'emploi" et "les retraites complémentaires ARRCO ET AGIRC".

Sous prétexte de crise, le MEDEF, le patronat et le gouvernement tentent d'imposer des nouveaux sacrifices.

Sur les retraites complémentaires :

  • baisse des pensions AGFF de 10 % pour toute retraite prise avant 65/67 ans, le gel pour tous durant 3 à 5 ans des pensions.

Sur l'emploi et le contrat de travail :

  • Remise en cause des CDI, facilitation des licenciements économiques, flexibilité du temps de travail, baisse des salaires ou augmentation du temps de travail suivant la conjoncture économique de l'entreprise.

 

Nous, salariés signataires de cette pétition, refusons ces reculs qui ne feront qu'aggraver l'austérité, les inégalités, le chômage et la précarité.

 

Nous avons besoin au contraire de la sécurité dans l'emploi avec des contrats de travail en CDI stables et bien rémunérés, l'augmentation des salaires, la reconnaissance des qualifications, l'augmentation des pensions de retraites. Nous voulons :

  • que la retraite complémentaire soit négociée en 2013 avec le maintien des droits,
  • des droits nouveaux d'interventions pour les instances représentatives du personnel, droit de véto dans les Comités d'Entreprises face aux licenciements,
  • l'arrêt des aides publiques au patronat (20 milliards d'euros de crédits d'impôts qui s'ajoutent au 173 milliards d'euros par an sans contrôles).
  • le SMIC à 1700 euros brut par mois comme base des grilles de salaires.

Revendications de l'entreprise :

 

Noms

 

Prénoms

Signatures

 


Liens Relatifs